Mangeeeeeeeeer, Vie trépidante particulièrement inintéressante

L’Avent.

Alors voilà, ici, on est en Alsace, et en Alsace, la période de l’Avent, de Noël, c’est un peu super important. Y’a plein de petits trucs:

  • Le sapin sur la place Kléber, arrivé tout droit des Vosges, remplumé avec amour depuis début novembre par de gentils gens qui font bien leur job, nommé Connie Fer, parce que c’est UNE sapine cette année. Et que ça fait un jeu de mot pas trop trop recherché, et qui est « bien mais pas top ».
  • Les multiples marchés de Noël, dans Strasbourg mais surtout dans les villages, vach’ment plus typiques et plus jolis.
  • Les bredele. Ah, les bredele, ces biscuits de Noël que l’on trouve un peu partout dans les magasins en ce moment, et surtout, que l’on peut faire soi-même. Ok, on passe l’après-midi dans la cuisine, mais vraiment, vu tout ce que l’Alsace nous propose de bon, je vous assure, ça vaut le coût.
  • Les jolies couronnes de l’Avent, on allume une bougie chaque dimanche, c’est joli, et on fait ça en famille; c’est plutôt chouette.
  • Et EVIDEMMENT, le calendrier, mais, doit-on vraiment le préciser?

Du coup, comme l’Avent a commencé il y a quelques jours maintenant, on se met dans le mood Noël. Je ne travaille pas les jeudis après-midi, du coup, branlebas de combat dans la cuisine, aujourd’hui, c’était bredele. Le problème, c’est que j’ai oublié mon super livre de recette chez mon père, sérieux. SERIEUX. Evidemment, quand j’y étais, je n’ai pas pensé à le chercher, puisque c’est un livre dont on n’a besoin qu’un mois dans l’année… Pffffff. Du coup, j’ai cherché sur internet, et j’ai aussi réquisitionné la maman de l’Amoureux pour qu’elle me fournisse en recettes.
J’ai donc fait, pour la 1e fournée, des butterbredele, des schwowebredele, des zimtsterne (étoiles à la cannelle, mes préférées. sauf que c’est pas ma recette habituelle. Donc espérons qu’elles soient bonnes) et enfin des bredele à la noisette. Le tout se conserve dans une boîte en fer blanc, mais généralement, au premier repas de famille, le niveau baisse terriblement…

Maintenant qu’on est bien dans le tempo, il serait vraiment temps qu’on aille chercher notre sapin, et de quoi le décorer, puisqu’on n’a rien de plus que deux guirlandes lumineuses. Et pour cette année, c’est un peu tard, mais une couronne de l’Avent serait un peu nécessaire pour les prochaines années, c’est fade, sans ça.

Quant aux achats de cadeaux, ça avance doucement mais sûrement. Comme d’habitude, ça se terminera à l’arrache, le 23 décembre, et le 25 on se dira une fois de plus « non mais l’an prochain, C’EST SÛR, on s’y met plus tôt ».

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Manue 3 décembre 2015 at 20 h 47 min

    Je trouve ça « drôle » qu’il y ai des traditions comme ça, genre pour le couronne, je connaissais pas. Et je connais encore moins les bredele.
    Mais j’ai hâte de venir et de voir le marché de Noël, ça se rapproche vite :3
    Et sinon j’ai toujours pas commencé à acheter les cadeaux…

  • Reply Echo (@hikarigates) 3 décembre 2015 at 23 h 31 min

    Si je m’écoutais je ferai des étoiles à la cannelle toute l’année, d’ailleurs là je dois tester une préparation « Biscuits de Noel » aux épices de chez Marlette, je pense que ce weekend sera le moment idéal 😀

    • Reply Recklessness 13 janvier 2016 at 0 h 44 min

      Mais oui mais les étoiles à la cannelle c’est la vie! J’attends ton retour sur la préparation 😀

    Leave a Reply