Job, Vie trépidante particulièrement inintéressante

La lumière au bout du tunnel

Vous vous souvenez, la dernière fois qu’on a parlé réorientation? C’était en janvier, et j’avais le sentiment que le parcours était semé d’embuches, je me posais même la question de passer directement au plan Z.
Entre temps, il s’est passé de multitudes de choses, j’étais pas totalement au clair avec moi-même quant à ce que je voulais faire plus tard, ce que je voulais vraiment pour ma future vie professionnelle. Alors, je m’étais lancée et j’avais présenté ma candidature en DUT informatique, et on m’avait plus ou moins fait comprendre que c’était FINGER IN THE NOSE, dans la poche, emballé c’est pesé. Bref, que c’était bon.

Evidemment, vous vous en doutez, ça n’a pas été le cas, et ça a été un coup dur (de plus) à encaisser. Je suis une nouvelle fois tombée de haut, me remettant beaucoup en question. Pendant toute l’attente des résultats, j’hésitais, n’étais pas certaine que l’informatique me plairait, l’absence d’interaction sociale ne me manquerait-elle pas trop? Est-ce que j’allais pas plus m’épanouir dans cet autre métier qui me tente?

Bref, ce refus, ça a été un peu comme si la vie prenait la décision pour moi, comme un signe que le choix de l’informatique n’était pas juste, et qu’il fallait que je change de voie.
Alors je l’ai fait, j’ai repris toutes les infos, j’ai envoyé 50 lettres de motivation, j’ai fait le tour des pharmacies, fait quelques entretiens, baissé les bras, repris espoir puis, je suis tombée sur la bonne personne.

La perle qui a cru en moi, qui n’a pas passé son temps à me demander, avec un air de reproche, pourquoi j’avais changé de voie, celle qui n’est pas persuadée que je lâcherai tout dans 1 mois parce que « vous allez forcément finir par trouver quelque chose en tant que sage-femme ». Celle qui me donne ma chance, qui est d’accord pour me former, et qui fait que, sauf évènement imprévu, je serai titulaire d’un Brevet Professionnel de préparatrice en pharmacie en 2018.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply